Evovest investit dans la gestion intelligente

En tant que gestionnaire de portefeuille nouvelle génération, Evovest innove depuis 2017 en services de gestion d’actifs grâce à l’intelligence artificielle, aux connaissances fondamentales et aux techniques d’apprentissage évolutives.

Carl Dussault
PDG

Rassemblant ses intérêts pour les mathématiques, l’actualité et les technologies, Carl Dussault a fondé l’entreprise et en est le président. « Je pense qu’à 16 ans, je savais déjà que je voulais être gestionnaire de portefeuille. J’aimais beaucoup suivre les nouvelles sur la finance et l’investissement », raconte-t-il. Impliqué depuis ses études universitaires dans l’association du fonds de placement des HEC, M. Dussault s’est toujours questionné sur les moyens d’automatiser et de faciliter les processus. C’est sa motivation à systématiser la gestion de portefeuille avec l’apprentissage machine, tout en considérant les facteurs humains, qui a donné le coup d’envoi à Evovest.

Avant de se lancer en affaires, M. Dussault a contribué à la gestion des capitaux de la compagnie d’assurance Intact et du fonds de pension des 11 000 employés de la société. Il se concentrait surtout sur l’analyse fondamentale, discutant avec les décideurs des entreprises pour établir une stratégie d’investissement. Il était également responsable d’un portefeuille de marché neutre. Cette expérience clé lui a permis de reconnaître l’importance de la rigueur dans le processus d’investissement, et de l’esprit d’équipe en entreprise.

La suite logique

Issu d’une famille d’entrepreneurs et reconnaissant les circonstances technologiques propices à la réussite de son projet, il a senti que c’était le bon moment pour créer Evovest. C’est en janvier 2018 que l’entreprise a obtenu sa licence de gestion de portefeuille. « Cela a donné une certaine crédibilité à Evovest, parce que bien sûr, au début, en tant que gestionnaire indépendant, je devais redoubler d’efforts pour faire mes preuves », se rappelle M. Dussault. Le premier associé de ce dernier et directeur scientifique d’Evovest, Jérémie Desgagné-Bouchard, a exploité son expérience acquise à titre d’actuaire en R&D chez Intact et chez Element AI également, pour développer les capacités de la maison en matière d’apprentissage machine. « Son apport a contribué grandement à notre succès », souligne M. Dussault. « Son agilité technologique et son désir de faire évoluer les concepts d’apprentissage machine sont des éléments distinctifs pour Evovest. » La firme a aussi levé des capitaux d’investisseurs externes, ce qui a contribué à valider son arrivée sur le marché. « C’est à ce moment que Guillaume Beauregard, chef des opérations, s’est joint à nous, son expertise opérationnelle développée chez Investissements PSP étant un atout important pour nous », indique M. Dussault. En faisant appel à Majestic Gestion d’Actifs, Evovest a présenté en 2019 son premier fonds d’investissement.  

La stratégie d’actions mondiales d’Evovest a par ailleurs été sélectionnée récemment par le Programme des gestionnaires en émergence du Québec (PGEQ). « Après une revue diligente approfondie, on est vraiment contents d’avoir reçu cette reconnaissance », commente M. Dussault. Innocap a également présenté à Evovest des commentaires constructifs, soulignant sa capacité d’adaptation et recommandant des changements à sa structure de gouvernance. C’est ainsi que Michel Tremblay, ancien CIO de l’Industrielle Alliance, s’est joint à l’entreprise en 2020 à titre de président du conseil d’administration. « Michel nous aide vraiment à mieux définir notre stratégie de croissance », note M. Dussault. Benoit Robert dirige pour sa part le développement des affaires chez Evovest, offrant à celle-ci ses solides compétences cultivées lors d’une vaste expérience en vente institutionnelle.

Une entreprise québécoise aux technologies de pointe

Carl Dussault croit qu’un avantage clé associé aux services d’un gestionnaire de portefeuille émergent comme Evovest est le caractère unique de son offre. « Souvent, un client a des besoins en placements complémentaires auxquels peut bien répondre un gestionnaire en émergence », explique M. Dussault. « Aussi, bon nombre des actifs des fonds de pension des caisses de retraite des entreprises sont gérés à l’étranger, et les gestionnaires locaux contribuent au PIB du québec. »

De plus, l’agilité d’Evovest se situe entre autres dans son aptitude à optimiser ses pratiques d’investissement à l’aide des données disponibles. « Chez Evovest, ces données sont entreposées dans une architecture qui permet d’utiliser les nouvelles technologies d’apprentissage machine pour en tirer profit au maximum », indique M. Dussault. La résultante ainsi proposée repose sur une exposition factorielle dynamique dans le cycle économique. « La composition du portefeuille est donc en adaptation constante aux données les plus actuelles, propres aux entreprises et à l’économie, l’interaction entre ces éléments permettant un ajustement très rapide aux changements », explique M. Dussault. En 2020, année d’une crise inédite pour le secteur de la gestion d’actifs, Evovest a su dépasser de façon importante son indice de référence. La proposition de valeur de l’entreprise est également liée au fait que sa stratégie d’investissement mise sur la diminution des biais humains.   

Pour le président d’Evovest, l’un des défis du gestionnaire de portefeuille est l’alignement des intérêts, que la clientèle cible soit institutionnelle ou composée d’investisseurs individuels.  « Notre vision est d’assurer notre rentabilité par la valeur ajoutée qu’on offre au client », mentionne M. Dussault. « Il y a de l’éducation financière à faire en ce qui concerne les marchés, en considérant des événements comme ce qui se passe avec GameStop aux États-Unis, et c’est toujours important de déterminer si une transaction est dans l’intérêt de l’épargnant moyen. »

La diversité en vue

En plus de mettre en œuvre une stratégie d’actions neutres d’ici un ou deux ans, Evovest prévoit intégrer les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) à son processus au cours des prochains mois. La firme désire également investir progressivement de l’énergie pour contribuer à la diversité et à l’inclusion. Après avoir pourvu quatre postes clés pour la gestion de portefeuille, la direction scientifique, le développement des affaires et la direction de l’exploitation, Evovest a l’intention de miser sur une diversification accrue des compétences et des horizons au sein de l’équipe.

Pour découvrir la firme.

Partenaires Nationaux





Membre à la une