À Propos

Le Conseil des Gestionnaires en Émergence (CGE) est un organisme à but non lucratif dont la mission est de promouvoir et contribuer à la croissance des gestionnaires émergents canadiens en démontrant aux allocateurs d’actifs les avantages d’investir auprès des gestionnaires émergents locaux.

Les Mandats du CGE

mandates-pic01

Promotion des Gestionnaires Locaux

Encourager les firmes de gestion de patrimoine et les institutions à investir un montant additionnel de 1,5 milliard de $ auprès des gestionnaires émergents locaux d’ici 2025.

mandates-pic02

Éducation

Source d’information pour la communauté financière, les médias, et le public en général au sujet de la gestion de portefeuille au Canada.

mandates-pic03

Infrastructure

Création d’une infrastructure permettant aux gestionnaires émergents de bâtir une structure et des procédures satisfaisants les exigences des clients institutionnelles.

mandates-pic04

Entrepreneurship

Faire du Canada un milieu propice pour le développement de nouvelles firmes en gestion de portefeuille.

Investir au Canada

La revue The Economic intelligence Unit a placé le Canada au #1 rang des membres du G-7 pour la meilleure place pour faire des affaires au cours des 3 prochaines années. Le Canada est au sommet des endroits le plus économique pour faire des affaires en raison de sa structure de coûts compétitive, son taux d’imposition bas, et le succès de son innovation. De plus, selon Forbes et Bloomberg, le Canada est le meilleur pays des membres du G-20 pour y faire des affaires.


L’un des systèmes financiers les plus stables au monde.

Diversité d’ethnies et multiculturalisme.

L’un des pays le plus instruit au monde.

Leader en énergie renouvelable et aérospatiale.

Montréal et Toronto ont le plus haut niveau de CFA par habitant.

Exportateur net d’hydrocarbures. 5e producteur mondial.

Deuxième plus grand pays en superficie.

Population de 35.1 Millions d’habitants.

Destination de choix pour les immigrants internationaux.

Le tiers des emplois au pays proviennent du secteur des services.

6e pays le plus libre économiquement.

La 11e plus importante économie mondiale (en PIB).


 

Pourquoi investir avec un gestionnaire en émergence?

Même si les grandes firmes de gestion sont plus souvent citées dans les médias, il y a plusieurs avantages à investir auprès des gestionnaires émergents. En effet, il devient plus difficile de profiter d’occasions dans le marché lorsque la taille des actifs sous gestion augmente.

Certains types d’investissements, tels les portefeuilles de petite capitalisation et certaines stratégies de produits dérivés, ne sont pas applicables pour de gros fonds de couverture ou gestionnaires de portefeuille.

L’article suivant de Business Insider (en anglais) discute des raisons qui expliquent la tendance de donner des mandats de gestion d’actifs à des gestionnaires en émergence: Change in the Hedge Fund Industry.

Par exemple, les gestionnaires en émergence peuvent:

  • Profiter de toutes les occasions du marché, y compris les marchés à faible volume de transactions.

  • Avoir accès à toute les classes d’actifs au lieu d’être limités aux classes actifs traditionnelles comme les actions et les obligations.

  • Être plus agile lors des transactions. Instaurer et liquider une position plus facilement.

  • Avoir une plus grande flexibilité afin de s’adapter aux besoins et aux objectifs spécifiques de chaque client.

  • Réduire les coûts de transactions grâce à un impact sur le marché limité.

  • Être beaucoup plus motivé à fournir une performance exemplaire puisqu’une plus grande proportion de la rémunération du gestionnaire en émergence est liée aux honoraires sur la performance et non sur le capital investi.

  • Offrir une fourchette d’honoraires plus flexible et compétitive.

  • De récentes études démontrent que les gestionnaires en émergence ont davantage de succès à préserver le capital des investisseurs.

  • Un meilleur alignement des objectifs de placements puisque le gestionnaire est en général un investisseur majeur dans son fonds de placement.

  • Potentiel de générer un alpha supérieur grâce aux stratégies actives de placement généralement utilisées.

  • Possibilité d’accéder à des stratégies à leur stage initial.

Pourquoi investir au Canada?

Une croissance économique importante Selon la Banque mondiale, le Canada est le chef de file des pays du G7 ayant bénéficié de la croissance économique la plus importante au cours de la dernière décennie (2003-2012). Il s’agit donc d’un bon endroit pour investir et prospérer.

Politique. Le Canada est l’un des pays les plus stables politiquement. Le déficit budgétaire fédéral est modéré et en deçà de la moyenne des pays de l’OECD.  Grâce aux exports canadiens en matières premières, le déficit de la balance commerciale canadienne est minime.  Les partenaires commerciaux les plus importants du Canada sont les États-Unis et le Mexique grâce au traité de libre échange entre ces trois pays (NAFTA). De plus, la balance commerciale du Canada avec les États-Unis est positive.  La Banque du Canada est reconnue pour gérer habilement les pressions inflationnistes et maintenir les taux stables grâce à une politique monétaire exemplaire.

Accès à plusieurs marchés importants. Une fois que l’accord de libre-échange entre le Canada et l’union européenne sera appliqué, les investisseurs canadiens auront un accès simultané au accords de libre-échange nord-américain (NAFTA) mais aussi ceux de l’Union Européenne, un marché en mouvance combiné à un PIB de 35 trillions USD soit la moitié de la production mondiale de biens et services. Ce qui implique plus d’opportunités d’affaires pour les investisseurs.

Faible taux d’imposition. Selon Finance Canada, le taux d’imposition effectif global marginal aux entreprises est de loin le plus faible par rapport aux pays constitutifs du G7. Environ 17 points de pourcentage sous les États-Unis.Un faible taux d’imposition se traduit par une profitabilité plus élevée pour les investisseurs.

Leader dans la recherche et le développement Le Canada présente les plus faibles coûts d’affaires dans les secteurs de R&D. Il s’agit d’une différence 15.8 % avec les États-Unis. Les faibles coûts pour les entreprises impliquent plus de profits et d’avoir pour les investisseurs.

Notre Conseil d’Administration

Geneviève Blouin

Présidente

Ken Koby

Trésorier

Philippe Hynes

Événements

Adhésions

Lucy Chher

Commandites

Charles Lemay

Marc Rivet

Communications et Média

Projets spéciaux

François Dufour

Secrétaire et Gouvernance

Gabriel Cefaloni

VP Ontario

Kathleen Biggs

Les Comités de travail du CGE

INFRASTRUCTURE

La mission du comité infrastructure est d’aider nos membres à accéder aux clients institutionnels et internationaux. Ceci sera accompli avec le développement d’une infrastructure réduisant le coût et facilitant le lancement de produits auprès de cette clientèle.

ÉDUCATION

La mission du comité éducation est d’augmenter la visibilité du talent local auprès des allocateurs d’actifs. De plus, le comité agira comme source d’information pour les membres au sujet des récentes tendances et développements dans l’industrie financière.

MENTORAT

La mission du comité est d’aider les autres comités à atteindre leurs objectifs en offrant du réseautage auprès de personnes ressources. Le comité est aussi responsable d’augmenter la visibilité et la notoriété du CGE auprès du gouvernement.

MÉDIA

L’objectif du comité est de bâtir et maintenir de bonnes relations avec les médias et de transmettre à ceux-ci les messages clés du CGE.

MARKETING

La mission du comité est d’assurer la viabilité financière du CGE en sécurisant la participation de nos commanditaires et en augmentant la notoriété du CGE à travers divers événements.

RELATIONS EXTERNES

La mission du comité est d’établir de bonnes relations avec d’autres organismes, tant privés que gouvernementaux, qui permettront au CGE d’atteindre ses objectifs. Le comité participera aussi à la tenue d’événements avec d’autres participants du secteur financier.


Malgré la taille se son actif sous gestion, le Canada jouit d’un impressionnant basin de talentueux gestionnaires de portefeuille émergents. Le secteur financier canadien est reconnu parmi les plus stables dans le monde. Sa culture plutôt conservatrice se reflète dans l’approche de nombreux gestionnaires ainsi que dans leurs rendements pondérés pour le risque.

Les deux plus grands centres financiers du Canada, Montréal et Toronto, ont le plus haut taux de CFA par habitant dans le monde.

Cette haute concentration de détenteurs du titre CFA mène l’industrie à suivre les plus hauts standards éthiques dans le domaine de la gestion d’actifs.

L’objectif du CGE est de promouvoir le talent local auprès de clients canadiens et internationaux. Le Canada n’a pas encore développé de programme pour les gestionnaires émergents.  Notre organisme à but non lucratif veut faciliter l’allocation d’actifs vers nos membres. Finalement, le CGE contribue à l’amélioration du secteur financier canadien en attirant au pays de talentueux gestionnaires de portefeuille.

Nous vous invitons à visualiser le vidéo suivant dans lequel la présidente de CGE, Geneviève Blouin, discute de la mission de CGE ainsi que des défis et des objectifs de l’organisation.

Partenaires Nationaux



Membre à la une

Premium Sponsors