Les petits gestionnaires de portefeuille se regroupent.

Publié le 06 mars 2014

La rédaction Conseiller.ca

Une quarantaine de « petits » gestionnaires de portefeuille québécois ont créé un organisme pour les représenter, a annoncé hier La Presse. Ces firmes, dont l’actif sous gestion est inférieur à un milliard de dollars, se sont regroupées au sein d’un Conseil des gestionnaires en émergence (CGE).

Leur but? Encourager les institutions, notamment les caisses de retraite, et les fortunes familiales à leur confier un plus grand nombre de mandats de gestion. L’objectif visé est qu’elles investissent au moins 1,5 milliard au cours des deux prochaines années.

«L’écosystème financier est très mauvais ici pour favoriser l’entrepreneuriat de nouvelles firmes en gestion de portefeuille. Individuellement, on n’a aucun pouvoir, mais quand tu as la voix d’une association, c’est différent », a commenté dans La Presse Geneviève Blouin, présidente du conseil d’administration du CGE et présidente et fondatrice de la firme Altervest.

La firme québécoise de gestion de portefeuille Hexavest et l’organisme Finance Montréal appuient cette initiative et sont représentés au conseil d’administration du CGE.

Le lancement officiel aura lieu le 24 avril à la Bourse de Montréal. Environ 400 invitations seront lancées à des institutions et fortunes familiales du Québec, du reste du Canada et des États-Unis.

Lire l’article ici: lien

Partenaires Nationaux





Membre à la une