Finance et Investissement: Conférence du CFA Institute : une vitrine pour Montréal

Finance et Investissement: Conférence du CFA Institute : une vitrine pour Montréal

09.05.2016 – 10:16 – RICHARD CLOUTIER
« Ce qui est fantastique, c’est qu’il y a plus de personnes inscrites à la conférence du CFA Institute de Montréal que dans n’importe quelle autre conférence de l’histoire du CFA, et que plusieurs talents locaux figurent au programme », souligne Guy Desrochers, CFA, vice-président et chef de la conformité chez IPSOL Capital, qui a notamment collaboré à la conception de l’un des ateliers.
En effet, Carolyn Wilkins, gouverneure adjointe principale de la Banque du Canada, de même que Michael Sabia, président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec, pour ne nommer que ceux-ci, côtoient sur la programmation, des invités tels que Sir Bob Geldof, homme d’affaires, activiste politique, compositeur, musicien et auteur, Amy Myers Jaffe, directrice générale, énergie et développement durable, Université de Californie, Davis, et présidente du Global Agenda Council sur l’avenir du pétrole et du gaz, Forum Économique Mondial (Davos), et David M Rubenstein, cofondateur et coprésident et chef de la direction, The Carlyle Group, un cabinet d’avocat privé spécialisé en capitaux d’investissements.
« C’est la première fois que cette conférence se tient à Montréal et on à trop des doigts d’une seule main pour compter le nombre de fois où l’événement s’est tenu au Canada », ajoute Guy Desrochers.
L’événement, organisé par le CFA Institute avec l’apport de CFA Montréal, accueillera les participants au Palais des congrès de Montréal du 9 au 11 mai. Il réunira près de 2000 professionnels de l’investissement du monde entier. De nombreux thèmes seront abordés, dont principalement l’évolution des tendances du marché, notamment sous l’angle des progrès technologiques.
À cet effet, il sera notamment question des changements apportés à la gestion de l’investissement par les nouvelles plates-formes d’investissement. Jacques Lussier, président et chef de la direction et chef des investissements de IPSOL Capital et ex-président de CFA Montréal, animera par exemple un atelier portant sur la construction de portefeuilles.
« Jacques Lussier va démontrer au cours de cet atelier les capacités d’un logiciel de construction de portefeuille que nous avons mis au point avec le concours de FinLogic, un partenaire technologique issu de l’écosystème fintech de Montréal, explique Guy Desrochers. Ce logiciel permet de créer très rapidement des portefeuilles qui permettent de simuler les rendements passés de différentes stratégies de portefeuilles, notamment de stratégies qu’on va appeler de Smart Beta, c’est-à-dire des approches multifacteurs. »
Questionnés sur la rapidité des régulateurs à adapter leur cadre règlementaire aux changements technologiques lors du Pointage des régulateurs 2016 de Finance et Investissement rendu public en avril dernier, les responsables de la conformité interrogés jugeaient ceux-ci leur performance assez sévèrement.
Guy Desrochers, pour sa part, est aussi d’avis que les régulateurs devront accentuer leurs efforts en matière d’encadrement réglementaire. « Au Canada, on ne peut pas faire avec les robots conseiller ce qui peut l’être aux États-Unis et c’est correct que l’on y aille lentement. Toutefois, à mesure que l’expertise va progresser et que les robots vont s’améliorer, il va falloir que les autorités réglementaires adaptent leur encadrement. Mais je comprends pourquoi ils avancent sur la pointe des pieds. La technologie peut faire évoluer très rapidement les modèles d’affaires et il n’y a pas vraiment de marge d’erreur possible en matière d’encadrement. »
Vitrine pour les gestionnaires en émergence
La présence à Montréal de plusieurs centaines de professionnels de l’investissement venus des quatre coins de la planète dans le cadre de la 69e conférence annuelle du CFA Institute représente une belle occasion pour les gestionnaires de portefeuille locaux de se faire remarquer. Le Conseil des gestionnaires en émergence (CGE) sera d’ailleurs sur place afin de rencontrer des investisseurs étrangers.
« La Caisse de dépôt et placement du Québec a été généreuse en nous offrant un kiosque qu’elle ne comptait pas utiliser. Nous allons donc profiter de cette vitrine pour présenter nos activités, nos membres, et faire savoir aux investisseurs qu’ils peuvent se tourner vers le Canada lorsqu’ils sont intéressés par des solutions innovantes, offertes par des gestionnaires en émergence », confirme Geneviève Blouin, fondatrice et présidente d’Altervest et présidente du CGE.
« Il s’agit effectivement d’une super belle vitrine pour nous, mais aussi pour le savoir-faire du Québec », signale Guy Desrochers, qui sera partie prenante de l’événement, puisque la firme IPSOL Capital compte au nombre de la cinquantaine de membres du CGE.
La 69e conférence annuelle du CFA Institute se déroule à Montréal jusqu’au mercredi 11 mai.
– See more at: http://www.finance-investissement.com/nouvelles/industrie/conference-du-cfa-institute-une-vitrine-pour-montreal/a/62831#sthash.gjsuTkC7.dpuf

National Sponsors





Featured Member

View More